le choix du placement d'une prothèse mammaire - The BB Clinic Tunisie : les placement des prothèses mammaires :
0

Faut-il placer les implants mammaires devant ou derrière le muscle ?

Le positionnement de l’implant : un critère important

Une prothèse mammaire peut être posée devant le muscle pectoral (technique rétro glandulaire), derrière celui-ci (technique rétro musculaire) ou en dual plan (devant et derrière le muscle). Chaque procédé possède ses avantages.

Qu’est-ce qui détermine la position la plus adaptée ?

Dès la première consultation, le chirurgien plasticien peut émettre un avis concernant le positionnement de la prothèse :

  • La forme du sein est analysée en tenant compte d’une ptôse éventuelle et du volume glandulaire.
  • La patiente est invitée à évoquer ses attentes en termes de taille de bonnet et de rendu esthétique.
  • Cet échange préalable est essentiel pour sélectionner la technique idoine.

Un double objectif : le confort de la patiente et l’optimisation du résultat

Chaque geste opératoire doit être envisagé dans l’optique de réduire la douleur et d’améliorer la récupération

Le déroulement d’une pose de prothèse mammaire

Les gestes chirurgicaux varient selon le type de pose choisi.

  • Lorsque la prothèse est posée en avant du muscle, seule la glande mammaire est touchée.
  • La pose rétro musculaire nécessite un soulèvement du muscle. L’intervention est un peu plus longue.
  • La pose en dual plan est plus complexe puisque la prothèse est à la fois placée devant et derrière le muscle

Les avantages de chaque technique

L’approche choisie par le chirurgien plasticien a pour but d’obtenir la complète satisfaction de la patiente :

  • La position rétro glandulaire permet de réduire la douleur, mais convient moins aux patientes minces en raison d’une perception plus importante des contours de l’implant.
  • La position rétro musculaire se distingue par des suites un peu plus douloureuses, mais offre un résultat plus naturel. Elle est moins indiquée en cas de ptôse.
  • Le dual plan est la technique qui offre une plus grande stabilité de résultat. Le risque de déformation de la prothèse est amoindri et les douleurs sont moins importantes qu’en cas de pose complète derrière le muscle.

Le positionnement des prothèses mammaires en résumé

Il existe trois positions possibles pour poser un implant mammaire.

  • Le choix d’une pose rétro glandulaire, rétro musculaire ou en dual plan dépend de chaque patiente.
  • La crainte excessive d’une douleur plus importante ne doit pas orienter la décision d’une technique au détriment du résultat.
  • L’objectif est d’obtenir une poitrine naturelle et harmonieuse pendant plusieurs années.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X